Compagnon blanc

Silene latifolia Poir., 1789

Classe : Equisetopsida Ordre : Caryophyllales Famille : Caryophyllaceae Genre : Silene
Chargement...

  • 6
    observations

  • 1
    commune

  • 2
    observateurs

  • Première observation
    2010

  • Dernière observation
    2020
Anonymisé Rgpd - Non Renseigné

Informations espèce

Diagnose :

Le Compagnon blanc est une espèce de la famille des Caryophyllacées, herbacée, vivace pouvant atteindre 1 m de hauteur. Ses feuilles sont opposées et simples, de couleur vert grisâtre car elles sont couvertes de fins poils. Cette espèce est qualifiée de dioïque car, selon les individus, les fleurs sont soit mâles soit femelles. Les fleurs sont disposées en cymes bipares. Elles possèdent un calice à cinq sépales soudés en forme de petite outre et cinq pétales blancs découpés chacun en deux lobes. Les fleurs mâles présentent dix étamines, alors que les fleurs femelles comptent cinq styles blancs. La floraison se déroule du début du printemps jusqu’aux premières gelées. Les fruits sont des capsules, dont l’ouverture s’effectue à leurs parties supérieures.

Détermination :

Le Compagnon blanc est facile à déterminer, néanmoins d’autres espèces de silènes peuvent être rencontrées, notamment en mélange avec lui. Pour être certain de sa détermination, il faut s’assurer que le calice est à sépales soudés, que les fleurs sont soit mâles soit femelles selon les individus, de couleur blanche et avec des pétales à deux lobes. Le Compagnon rouge (Silene dioica (L.) Clairv.) est très semblable au Compagnon blanc, mais ses fleurs sont de couleur rouge.

Biogéographique et écologie :

En France métropolitaine, cette espèce est commune dans toutes les régions. Son habitat privilégié correspond aux zones rudérales et délaissées, les friches, les décombres et les prairies non entretenues.

D'après : Coste, H. 1900-1906. Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes. Paul-Klincksieck, Paris. Réédité en trois tomes en 1998. Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, Paris.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Lychnis alba Mill., 1768 | Lychnis alba subsp. divaricata (Rchb.) Arcang., 1882 | Lychnis arvensis (Roth) Hoppe, 1794 | Lychnis arvensis G.Gaertn., B.Mey. & Scherb., 1800 | Lychnis dioica L., 1754 | Lychnis dioica subsp. macrocarpa (Boiss. & Reut.) Bonnier & Layens, 1894 | Lychnis dioica subsp. vespertina Bonnier & Layens, 1894 | Lychnis dioica var. arvensis Roth, 1789 | Lychnis divaricata Rchb., 1840 | Lychnis macrocarpa Boiss. & Reut., 1845 | Lychnis pratensis Rafn, 1800 | Lychnis vespertina Sibth., 1794 | Lychnis vespertina var. incarnata Peterm. | Lychnis x loveae B.Boivin | Melandrium album (Mill.) Garcke, 1858 | Melandrium album f. incarnatum (Peterm.) Gürke | Melandrium album subsp. divaricatum (Rchb.) Grande, 1913 | Melandrium balansae Boiss., 1888 | Melandrium boissieri Schischk., 1925 | Melandrium dioicum subsp. album (Mill.) D.Löve | Melandrium dioicum subsp. divaricatum (Rchb.) Á.Löve & D.Löve, 1974 | Melandrium divaricatum (Rchb.) Fenzl, 1842 | Melandrium latifolium (Poir.) Maire, 1936 | Melandrium macrocarpum (Boiss. & Reut.) Willk., 1853 | Melandrium macrocarpum var. crassifolium Rouy & Foucaud, 1896 | Melandrium pratense (Rafn) Röhl., 1812 | Melandrium pratense var. macrocalycinum Rouy & Foucaud, 1896 | Saponaria vespertina Walther, 1802 | Silene alba (Mill.) E.H.L.Krause, 1901 | Silene alba (Mill.) E.H.L.Krause, 1901 subsp. alba | Silene alba subsp. divaricata (Rchb.) Walters, 1964 | Silene fistulosa G.Don, 1831 | Silene latifolia f. incarnatum (Peterm.) Lambinon, 1992 | Silene latifolia subsp. alba (Mill.) Greuter & Burdet, 1982 | Silene latifolia Poir., 1789 subsp. latifolia | Silene macrocarpa (Boiss. & Reut.) Gren., 1857 | Silene pratensis (Rafn) Godr., 1847 | Silene pratensis (Rafn) Gren. & Godr., 1847 | Silene pratensis subsp. divaricata (Rchb.) McNeill & H.C.Prent., 1981

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles